Maladies des ongles (onychomycose, maladies systémique, traumatisme)

L'onychomycose est l'infection la plus commune qui occasionne des changements d'intégrité et de coloration aux ongles des pieds. Il s'agit le plus souvent d'une surinfection d'un dermatophyte du type trichophyton rubrum. Si les conditions sont favorables, il pourra se loger sous l'ongle et créer des changements au niveau d’une partie ou de la totalité d’un ongle (épaississement, décollement, jaunissement, changement de texture).

Souvent d’un souci esthétique, l’onychomycose peut également devenir douloureux et source d'infection plus sérieuse.

L'âge, le diabète, une diminution de la circulation et un système immunitaire faible sont toutes des prédispositions à ce genre d'infection. Afin d'éviter les infections, il est important de changer ses bas dès qu’ils sont humides et d’éviter l’utilisation d’instruments non stérilisés (dans certain établissement d’esthétique) ou ceux d’un membre de la famille. Consultez votre podiatre afin d’obtenir un diagnostic précis et d’évaluer les options de traitement.

Des traumatismes ou microtraumatismes peuvent également être responsables de changements unguéaux importants laissant croire à une onychomycose. Il arrive qu’un ongle ayant reçu un coup au niveau de la matrice ait une repousse anormale.

L'intégrité de l'ongle peut également être influencée par la présence de maladies systémiques comme le psoriasis, l'eczéma, le lichen plan, les maladies pulmonaires et plusieurs autres.

Haut de page