Podopédiatrie (podiatrie des enfants)

Podopédiatrie (podiatrie des enfants)

Les problèmes de peau comme les verrues et le pied d’athlète sont fréquents chez les enfants, car le risque de contagion est beaucoup plus élevé en raison de la fréquentation des garderies et des activités parascolaires. Consultez votre podiatre afin de faire analyser les lésions et de démarrer un plan de traitement le plus tôt possible.

Démarche atypique (interne ou externe)

Il est important de consulter un podiatre si vous vous questionnez sur la démarche de votre enfant. Les inquiétudes les plus communes sont l’orientation des pieds vers l’intérieur ou vers l’extérieur, la démarche sur le bout des pieds et l’asymétrie des jambes et du dos à la marche. Plusieurs composantes peuvent mener à une démarche atypique :

  • une scoliose ;
  • une subluxation de la hanche ;
  • une inégalité des jambes ;
  • une rotation (tissus mous) ou une torsion (osseuse) augmentée ou diminuée du fémur ou du tibia ;
  • une anomalie congénitale des muscles et des os du pied, etc.

Votre podiatre peut effectuer l’analyse biomécanique et posturale pour établir le diagnostic et amorcer un plan de traitement adéquat.

Pieds plats infantiles

Chez l’enfant, les pieds plats peuvent être responsables de tensions au niveau musculaire et ligamentaire et mener à des symptômes de douleur ou de fatigue aux jambes et aux pieds qui sont souvent confondus avec des douleurs de croissance.

Le développement de l’arche plantaire se fait naturellement dès les premiers pas de l’enfant et devrait être complet à l’âge de 7 ans. Si ce n’est pas le cas, on parle alors de pieds plats infantiles. Il est important de faire face au problème le plus tôt possible afin d’éviter les symptômes pendant la croissance de l’enfant et de prévenir des difformités à l’âge adulte.

Le podiatre possède les connaissances nécessaires afin de vérifier si la courbe de normalité est respectée ou si votre enfant devra suivre une thérapie par des orthèses plantaires afin d’optimiser sa croissance.

Genoux cagneux (genu valgum)

Les genoux cagneux sont une déviation interne des genoux donnant l’impression qu’ils se touchent en position debout. Chez les enfants, cette apparence peut être normale à l’âge de 3 à 6 ans, mais devrait s’être corrigée dès l’âge de 7 ans. Les pieds affaissés peuvent souvent entraîner la rotation interne des genoux et vice-versa.

Après une évaluation biomécanique complète, votre podiatre sera en mesure de déterminer si votre enfant suit la courbe de normalité selon son âge. Il pourra alors recommander un traitement orthésique, si nécessaire.

Douleurs de croissance

Il est décrit dans les ouvrages que les douleurs de croissance peuvent affecter les enfants pour des périodes de quelques heures à quelques jours, de façon épisodique. Lorsqu’elles persistent, une cause biomécanique est souvent sous-jacente.

Des évaluations biomécanique et posturale sont alors recommandées dans le but de déceler si un défaut biomécanique est la cause de ces douleurs et si les symptômes peuvent être allégés par le port d’orthèses sur mesure.

Difformité congénitale

Votre podiatre peut évaluer certaines anomalies congénitales comme les metatarsus adductus, les talipes equino varus, les pes calcaneo valgus et les syndactylies. Il sera intéressant de connaître le plus tôt possible dans la croissance de l’enfant les options de traitement (conservateur et chirurgical) possibles.

Douleur au talon (maladie de Severs)

Une douleur au talon arrive fréquemment chez les enfants actifs de 9 à 12 ans. La plaque de croissance du talon peut s’enflammer après des tensions soutenues à l’attache du tendon d’Achille et causer des douleurs aiguës et profondes pendant les activités sportives. L’application de glace et le repos peuvent aider, mais si la douleur persiste ou se répète, des traitements thérapeutiques ou orthésiques peuvent être nécessaires.

Abonnez-vous à notre infolettre