Soins des plaies

La plupart des plaies sont d’origine traumatique, mais peuvent être également de nature neuropathique diabétique ou d’origine vasculaire. Une plaie d’origine traumatique est subitement causée par un traumatisme qui compromet l’intégrité des couches de la peau. Chez une personne ayant un bon apport sanguin et en bonne santé, le processus de guérison et de cicatrisation est normal.

Soins de plaie

La neuropathie est un trouble affectant les nerfs et plusieurs diabétiques en subiront les conséquences. Chez un patient atteint de neuropathie diabétique et dont la glycémie est instable, le processus de guérison des plaies peut être altéré et une plaie peut facilement devenir chronique ou s’infecter.

Dans le cas des plaies neuropathiques, les points de pression sous les pieds deviennent des endroits où des ulcères risquent de se former s’ils ne sont pas pris en charge correctement par l’entremise d’un pansement adéquat et d’une décharge.

Il s’agit d’un problème particulier puisque souvent les patients neuropathiques ne ressentent pas de douleur, ce qui peut facilement être le cas pour une personne en santé sans neuropathie. De ce fait, la consultation peut tarder, ce qui augmentera grandement les risques de complications.

Des soins quotidiens sous la supervision adéquate de votre podiatre, qui saura établir un bon plan de traitement, seront recommandés afin que la guérison soit complète et que tout risque d’infection soit évité. Pendant le processus de guérison et ensuite par mesure préventive, votre podiatre recommandera de porter une orthèse afin de diminuer les points de pression problématiques sous les pieds.

Les ulcères artériels peuvent se présenter chez les patients qui ont une très mauvaise circulation aux membres inférieurs. Souvent, ce type de plaie est douloureux, a l’apparence d’une nécrose très focale et est habituellement situé au bout des orteils. Votre podiatre sera en mesure d’évaluer la présence ou non de pouls pédieux avec un Doppler.

Lorsqu’un apport sanguin insuffisant est détecté, le patient se voit recommander une consultation en médecine vasculaire afin que le blocage artériel soit localisé et que les soins médicaux et chirurgicaux appropriés soient prodigués.

Les plaies d’origine veineuse se forment lorsque le système veineux est déficient et que le retour veineux vers le cœur est inadéquat. Il se produit alors un phénomène de ralentissement veineux qui implique une stase de la circulation. Ce type d’ulcère s’observe surtout à l’intérieur de la jambe, près de la cheville.

Ce type de plaie doit être traité par l’entremise de pansements adéquats ainsi que par le port de bas de contention. L’étape initiale avant d’amorcer tout traitement consiste à recevoir le bon diagnostic de votre podiatre. Par la suite, le suivi jusqu’à la fin de la guérison est tout aussi essentiel.

Le pied de Charcot

Le pied neuropathique diabétique qui a subi des microfractures et des subluxations avec le temps porte le nom de « pied de Charcot » et a la forme d’un berceau. Ces changements osseux ne sont pas nécessairement en lien avec des blessures ou des accidents et sont souvent sans douleur chez les diabétiques neuropathiques. Aux premiers stades de progression, le pied atteint est rouge et très enflé.

Ce type de pied est sérieusement pris en charge dès le début des symptômes dans le but de prévenir des subluxations subséquentes qui pourraient causer des points de pression menant à la formation d’ulcères sous le pied, lesquels peuvent aussi s’infecter.

La prise en charge demande une immobilisation complète du pied. Par la suite, une orthèse accommodative sera nécessaire afin de prévenir les ulcères aux points de pression causés par les subluxations antécédentes.

Abonnez-vous à notre infolettre