Covid-19

Informations sur le Covid-19

Ménage du printemps : quand doit-on se débarrasser de nos souliers usés?

Ménage du printemps : quand doit-on se débarrasser de nos souliers usés?

3 mars 2020

Avec l’arrivée des beaux jours et les gazouillis des oiseaux, vient aussi le grand ménage du printemps. On fait maison propre, on en profite pour trier nos affaires, c’est donc le moment idéal de faire le tour de notre collection de chaussures, question d’identifier celles qui mériteraient d’être jetées.

Comment savoir quand nos souliers sont trop usés?

Leur aspect extérieur

La première chose à faire est d’inspecter leur allure extérieure. Est-ce qu’il y a des trous, des taches qui semblent indélébiles? Est-ce que le bout est totalement usé? Certains types d’usures peuvent être réparées par un bon cordonnier, mais dans ce domaine comme dans plusieurs autres, la prévention est de mise.

Vos chaussures usées de manière trop importante ou présentant un trou béant ne seront sans doute pas récupérables, même par le meilleur cordonnier. Mieux vaut penser à des entretiens préventifs, qu’attendre trop tard. Pour prévenir l’usure du recouvrement extérieur, il importe de choisir les produits de soin appropriés selon le matériel qui recouvre votre chaussure : cuir, toile, suède, etc. Veillez aussi à choisir la bonne chaussure pour le type d’activité ou de température, ceci évitera une usure prématurée et une détérioration de leur aspect.

Le talon et la semelle extérieure

L’usure au talon est un aspect de la chaussure très important à vérifier, non seulement elle trahit l’usure d’un soulier, mais elle peut vous déséquilibrer et induire des blessures. Vous devez donc vérifier que les talons ne sont pas trop usés d’un côté par rapport à l’autre. Il est essentiel de ne pas les abîmer jusqu’à un point de non-retour. Des talons déséquilibrés pourraient accentuer des problèmes de pronation et de supination, c’est-à-dire des problèmes de position du pied et de la cheville, intervenant sur le mécanisme de la marche et de la course. Une pronation donnera un pied qui verse vers l’intérieur tandis que la supination présente le phénomène inverse.

Il faut également inspecter la semelle extérieure, car une semelle trop usée pourrait abîmer vos pieds, laisser entrer l’eau et vous obliger à marcher les pieds mouillés ou encore à avoir froid l’hiver.

Des taches indélébiles

Certaines taches peuvent être nettoyées, mais d’autres le sont difficilement. Le sel et le calcaire doivent être rapidement retirés, au risque d’abîmer le matériel des chaussures de manière irréversible. Il est d’autant plus important de protéger les chaussures avec un produit adéquat ce qui évitera qu’il s’abîme par l’eau, le sel ou encore l’huile ou le gras. Un produit nettoyant adapté pourra aussi vous permettre de conserver vos chaussures sur une plus longue période.

Dans tous les cas, si vous avez évité le cordonnier pendant trop longtemps ou encore avez négligé d’entretenir une chaussure de manière adéquate, vaut mieux s’en débarrasser plutôt que de risquer une blessure.

Et vous, avez-vous prévu de faire le ménage du printemps de votre placard à chaussures?

Abonnez-vous à notre infolettre