Pied d’athlète

Qu’est-ce qu’un pied d’athlète ?

21 septembre 2021

Si vous souffrez d’une infection de la peau des pieds, ce pourrait être du pied d’athlète. Effectivement, plusieurs personnes en souffrent sans le savoir. Comment donc le reconnaitre et surtout le traiter pour s’en débarrasser? L’article suivant vous donnera des informations pour déceler le pied d’athlète et des trucs pour le soigner s’il est déjà là ou encore mieux pour le prévenir.

Qu’est-ce que le pied d’athlète

Le pied d’athlète est une infection de la peau des pieds qui est causée par un champignon microscopique qui appartient à la famille des dermatophytes. Son véritable nom est le Tinea pedis. Contrairement à ce que son nom pourrait laisser croire, il n’est pas réservé aux athlètes. Tout le monde peut-être atteint de cette affection à un moment de sa vie. Les jeunes adultes sont la tranche de la population qui est le plus souvent touchée. Plus que les jeunes enfants et les adultes plus âgés. De plus, les hommes sont plus fréquemment touchés que les femmes.

Ce qui prédispose au pied d’athlète

Certaines choses peuvent prédisposer à être atteint du pied d’athlète. Ce peut être une vulnérabilité héréditaire, une transpiration excessive au niveau des pieds, une maladie de peau comme l’eczéma, une blessure au pied, une baisse soudaine du système immunitaire dû à une maladie ou encore à cause d’un traitement médicamenteux.

Comment le reconnaitre?

Plusieurs signes ou symptômes peuvent nous permettre de déceler la présence du pied d’athlète. Soyez attentifs aux crevasses plus ou moins profondes, surtout entre les orteils ou à la plante du pied. Même chose si vous remarquez que la peau est humide ou blanchie entre les orteils. Le pied d’athlète peut également causer des desquamations, des rougeurs, des démangeaisons, des douleurs, une sensation de brulure ou encore des mauvaises odeurs. Évidemment, pour avoir un diagnostic fiable, il faut absolument consulter un spécialiste. Votre podiatre peut vous aider à identifier votre problématique.

Comment le prévenir?

Maintenant que l’on sait comment le reconnaitre, il est intéressant d’apprendre à le prévenir. En appliquant quelques mesures préventives, vous réduirez grandement les risques de contracter cette affection. Idéalement, ne partagez jamais vos chaussettes, souliers ou pantoufles avec quelqu’un d’autre. Évitez également d’utiliser des serviettes déjà utilisées. Il est important de toujours porter des chaussures ou sandales dans les lieux publics comme les gyms ou les piscines. Adoptez également une bonne routine d’hygiène en lavant vos pieds au savon doux et en les asséchant bien ensuite, surtout entre les orteils.

Comment le traiter?

Si vous êtes déjà aux prises avec cette affection, il existe des traitements pour s’en débarrasser. Certains sont en vente libre à la pharmacie, il s’agit d’antifongique. Ces produits peuvent se présenter sous la forme d’une poudre, d’une crème ou d’une solution à vaporiser. Il est très important de suivre les instructions et de poursuivre le traitement jusqu’au bout même après la disparition des signes visibles.

Le mieux est toujours de consulter votre podiatre qui pourra identifier avec précision l’affection dont vous souffrez et vous donner tous les conseils pour vous en débarrasser efficacement.